AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 making a funny - or not trick. - matthys & lena.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: making a funny - or not trick. - matthys & lena.    Mar 24 Mai - 11:21



Matthys and Lena


Lorsque vous êtes têtues et que vous êtes prêtes à tout pour récupérer un être cher, il ne faut pas vous barrer la route. Vous voulez l'obtenir et vous savez que ce sera le cas avec un peu de patience et de tact. Priam. Un seul prénom en tête, une seule pensée pour ce que cela suffise. Lena savait pertinemment que pouvoir se blottir à nouveau dans ses bras ne sera pas chose facile. Mais elle s'en fichait. C'est étrange cette obsession soudaine pour une seule et unique personne. Peut-être qu'elle le perdrait pour toujours ? Mais qui le sait ? Qui peut le prouver ? Personne - juste les voyants inutiles que sa mère allait voir lorsqu'elle était plus jeune. Il lui arrive souvent d'écrire des messages de deux pages pour lui dire qu'il lui manque mais elle les efface juste avant d'appuyer sur la touche " envoyer ". Elle savait sur ce coup là qu'elle allait évidemment tout gâcher. Il fallait y aller étape par étape. Elle était sûre et certaine qu'il éprouvait encore quelque chose pour elle, une petite étincelle coincée au fond de son coeur qu'il fallait aider. Peut-être qu'un jour, Lena se fera à l'idée qu'il ne l'aimerait probablement plus jamais. En attendant, il travaille toujours avec elle et ce pour encore sept années. Sept longues années à supporter ses humeurs et ses nombreuses avances. Résister ? Priam ? Elle y doutait fortement. Elle était décidée.

La jolie brune passa la porte de l'hôpital, son sac à la main droite. Elle ajusta ses Ray Ban noires et fit la bise à ses collègues. Cela faisait quatre ans qu'elle était interne en chirurgie. Elle aimait plus que tout son travail. Aider les gens faisaient partit de son quotidien et cela lui plaisait. Son métier lui donnait fierté et épanouissement. « Hey, Lena ! ». L'interpellée se retourna et sourit. C'était Micah, une de ses " patientes " dont elle s'est occupé durant le rétablissement. Elles étaient devenues bonnes amies depuis ce jour. « Micah ! Comment vas-tu ? » répliqua la jolie brune en lui faisant la bise. « Bien, bien. Dis, pourquoi tu ne passerais pas un soir ? Ca pourrait être sympathique ... ». Lena afficha de nouveau un léger sourire et répondit. « On s'appelle alors ! Qu'est-ce que tu viens faire ici ? » Son interlocutrice répondit qu'elle devait faire quelques examuns en complément pour vérifier qu'elle n'avait plus rien. « A plus alors ! » Elles se quittèrent et Lena partit vers l'immeuble où elle logeait depuis quatres années. Son appartement était vaste et très bien meublée, à son image. Elle y aimait passer ses journées. Après dix minutes de marche, elle arriva à l'immeuble et croisa la concierge, les cheveux ébourrifés. Elle paraissait âgée mais était plutôt sympathique. « Bonjour. J'aimerais savoir où réside Matthys Dashwood. C'est important. » Elle réajusta ses lunettes et consulta son petit livret noir. « Hum ... Etage numéro douze. Appartement numéro 58. Voila Mademoiselle ! » Celle-ci remercia la concierge et se dirigea vers l'appartement qu'elle avait gentillement indiqué.

Pourquoi se rendre chez une personne qu'elle n'avait jamais rencontré ? Comment connaissait-elle son nom ? Juste par des connaissances. Elle savait qu'il y avait une femme qui était avec Priam - ce dernier restait souvent au chevet de la belle puisqu'elle a séjournée quelques temps à l'hôpital. Et c'est l'ex de Matthys. Tout s'explique. Elle allait essayer de convaincre de dernier de lui donner quelques anecdotes de plus sur cette mystérieuse femme. Elle arriva devant la porte de l'appartement, toqua trois coups secs et attendit qu'on lui ouvre. La porte grinça subitement, s'ouvrit et laissa place à un charmant jeune homme. « Salut ! » s'exlama la jeune femme, le sourire aux lèvres. « Matthys, c'est bien ça ? » interrogea-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Matthys Z. Dashwood
⚡ NOUVEAU RESIDENT.
avatar
ϟ PAPERS : 122
ϟ LIVE HERE SINCE : 15/05/2011
ϟ LOOK LIKE : Paul W. ♥
ϟ CREDITS : Undomiel
ϟ COOL JOB : Journaliste


MON POST-IT
MES VOISINS FAVORIS:



MessageSujet: Re: making a funny - or not trick. - matthys & lena.    Ven 27 Mai - 8:50



    « Lena & Matthys »


    Ana. Depuis notre dernière mésaventure dans l’ascenseur, je n’arrivais pas à me la sortir de la tête. La revoir, ça avait ramener tant de choses en moi que je croyais profondément enfouies. C’est simple, je n’arrêtais pas de penser à notre histoire. A notre rupture. Et à la suite, cette dépression que j’avais faite, ce voyage en France pour l’oublier. Tout ça au final pour rien. Honnêtement, je pensais pas être si faible. De toute façon, je n’avais plus qu’a me faire à l’idée que j’allais la croiser a peu près tous les jours dans l’immeuble. Elle et son imbécile d’interne qui ne sert à rien, puisqu’elle n’est plus internée. Bref. Passons à autre chose. Parlons de choses plus réjouissantes.

    Ce matin, j’étais sorti prendre un café, - oui des fois, comme ça, ça m’arrive de sortir pour simplement boire un café alors que j’ai une cafetière chez moi- avant d’aller faire un footing. J’avais la matinée de libre alors autant en profiter non ?! Je m’arrêtais devant un kiosque à journaux, machinalement je pris celui où mon dernier article était paru. Histoire de lire les autres articles, et notamment ceux de Jolene. – Curiosité mal placée, je le reconnais- Puis je m’installais à une terrasse. Tranquille. Avec mon café et mon journal. On aurait dit un petit vieux. Le temps de boire mon café et j’étais déjà reparti en direction du parc. Hop, un petit jogging. J’ai couru pendant une petite heure, mais pas plus. Un peu de sport oui, trop non Du coup, en fin de matinée je rentrais tranquillement chez moi. Autant dire que j’étais claqué et que j’ai pas cherché à monter les escaliers jusqu’au 12ème étage. L’ascenseur c’est magique. Arrivé à mon appartement, direction la douche. Parce que sentir le fauve c’était pas génial génial. Comme souvent je pris mon temps dans la douche. J’étais en train de réfléchir à un plan d’attaque pour pourrir la vie de Jolene lorsqu’on frappa à ma porte. Tiens, de la visite. Chouette. Je criais un « J’arrive » histoire que la personne ne s’impatiente pas, ou mieux qu’elle ne parte pas. Surtout que ça me laisse le temps d’enfiler au moins un jean et un tee shirt. Tant pis pour les cheveux.

    Lorsque j’ouvris la porte, je vis une jolie demoiselle. Jolie, mais inconnue. Du moins, son visage m’était familier, mais delà à mettre un nom dessus non. J’avais sans doute du la croiser quelque part. Au journal, ou même dans l’immeuble. Je n’avais pas la mémoire des gens c’était un truc de fou. Autant il y en a, leurs visage vous marque, et ils vous rappellent qu’ils sont là, comme Jolene par exemple, autant il y en a d’autre qui passent totalement inaperçu. Enfin là non, la demoiselle n’était pas passée inaperçue, c’était juste son nom qui m’échappait, et aussi la raison de sa visite, car si elle habitait au même étage que moi, je m’en souviendrais. « Salut ! Matthys, c'est bien ça ? » . Elle me cherchais donc ?! Et pourquoi moi ?! Mystère et boule de gomme ! « Euuuh, oui c’est bien ça. Qu’est ce que je peux faire pour toi ? » demandais-je en lui rendant son sourire. C’est pas tous les jours qu’une charmante jeune fille vient comme ça, sonner chez vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: making a funny - or not trick. - matthys & lena.    Sam 4 Juin - 19:45


Pourquoi avait-elle décidé de faire une sorte de marché avec ce mystérieux Matthys ? Elle voulait tout simplement éloigner cette jeune femme de lui. Gare à celles qui s’approcheront de son Priam. Lorsqu’elle était petite, on lui reprochait souvent de s’attacher trop vite aux gens et de ne plus les lâcher ensuite. C’est ce qu’il se passait avec Priam. Elle savait juste que cette femme était jeune, blonde et élancée. Elle parût d’abord étonnée puisque Priam avait un petit penchant pour les brunes d’après ses souvenirs. Elle allait lui proposer de jouer au petit couple pour rendre jaloux Priam et cette blonde qui ne le méritait vraiment pas. Et s’il refusait catégoriquement ? Cet amour fort qu’elle éprouvait envers Priam allait-il un jour cesser ? Elle n’en savait rien. Elle n’avait conscience que d’une seule chose : Elle était celle qui lui fallait. Pas une blondasse de ce genre viendrait barrer leur barrer la route.
« Euuuh, oui c’est bien ça. Qu’est ce que je peux faire pour toi ? » C’était étrange de débarquer à la porte d’un bel inconnu en sachant son prénom. Il devait la trouver étrange et folle à la fois. Il lui rendit son sourire. Il lui pria d’entrer. Elle put constater que son appartement était magnifique. Et encore, le mot était faible. Bien rangé et bien lumineux comme elle aime. Pas une poussière. Jamais elle n’aurait cru qu’un homme tiendrait un appartement propre. On en apprend tout les jours ! Peut-être qu’il vivait avec un maniaque accro du ménage ? Oh et puis zut, elle n’allait pas en faire un plat. Elle était venue pour autre chose. « Ca va sûrement te paraître étrange qu’une inconnue frappe à ta porte hein ? J’aurais quelque chose à te proposer … C’est à propos de ton ex. » Alors là, il devait la trouver encore plus bizarre. Elle craignait que Matthys – qui était vraiment au goût de Lena – se brusque ou la fiche dehors. Peut-être ne voulait-il plus entendre parler de son ex petite amie ? Elle passa une main dans ses cheveux, affichant un lumineux sourire et reprit. « Je crois qu’elle a rencontré quelqu’un d’autre. »
Soudainement, son téléphone vibra. « Excuse-moi. » dit-elle en se sortant dans le couloir. Et si ce charmant Matthys lui claquerait la porte au nez ? Il serait vraiment vache sur ce coup. C’était Micah qui appelait. Elle était sympathique mais qu’est-ce qu’elle pouvait être collante parfois ! Elle hésitait franchement à répondre. Elle n’oserait pas faire patienter Matthys quelques minutes de plus. Elle pressa le bouton rouge et rangea son téléphone dans son sac en soupirant. Elle entra à nouveau. Matthys attendait, les bras croisés. « Et ce quelqu’un d’autre s’appelle Priam et je ne veux pas le perdre à cause d’elle. Tu comprends ? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Matthys Z. Dashwood
⚡ NOUVEAU RESIDENT.
avatar
ϟ PAPERS : 122
ϟ LIVE HERE SINCE : 15/05/2011
ϟ LOOK LIKE : Paul W. ♥
ϟ CREDITS : Undomiel
ϟ COOL JOB : Journaliste


MON POST-IT
MES VOISINS FAVORIS:



MessageSujet: Re: making a funny - or not trick. - matthys & lena.    Mar 7 Juin - 13:43


    D’ordinaire, les inconnus qui venaient sonner à ma porte c’était des démarcheurs, ou des imbéciles venant annoncer la fin du monde. C’était rarement une jolie fille. J’avais vraiment hâte de savoir ce qu’elle me voulait. Parce qu’elle n’avait pas l’air d’être ce genre de fille qui vous fait du charme pour arriver à vous vendre un produit. « Ca va sûrement te paraître étrange qu’une inconnue frappe à ta porte hein ? J’aurais quelque chose à te proposer … C’est à propos de ton ex. » Alors oui c’était totalement ce que je pensais. Etrange, surprenant même. En plus elle avait quelque chose à me proposer. C’est la que j’espérais que ce n’était pas une de ces vendeuses qui font du porte à porte. Mais ça m’étonnait qu’elle soit ce genre de vendeuse. Puisque je l’avais déjà vu à plusieurs reprises dans l’immeuble. J’étais de plus en plus curieux de savoir ce qu’elle me voulait. Parce là j’étais dans un brouillard total. Elle avait quelque chose à me proposer, et à propos de mon ex en plus. « Ana ?! » dis-je surpris. Qu’est qu’elle pouvait bien vouloir à ma Ana ?! Enfin, tant qu’elle ne lui voulait pas de mal ça m’allait. Mon cerveau commençait à bouillonner de questions. Ma Ana ? Comment elle la connaissait ? Comment elle savait que c’était mon ex ? « Je crois qu’elle a rencontré quelqu’un d’autre. » Ah ça c’était fort possible. Ana était une jolie fille après tout et elle avait tiré un trait sur notre histoire. J’avais tenté d’en faire autant, mais pour moi c’était encore trop dur. La preuve, je préférais enchainer les conquêtes, rester une semaine ou deux avec une fille et les jeter comme on jette un mouchoir. C’était pas bien je le savais, mais je n’avais pas envie de souffrir à nouveau. Comme j’avais souffert avec Ana. « Oh, c’est possible. Tu sais Ana est grande, elle fait sa vie » Bon d’accord, je ressentais une pointe de jalousie en apprenant cela. Mais que voulez vous ? J’étais peut être encore amoureux d’elle. Non ça c’était pas possible. En tout cas, j’avais des doutes sur le fait qu’elle fasse « sa vie » Quelqu’un avait peut être eu suffisamment pitié d’elle pour la prendre sous son aile ?!

    Puis Lena sortit répondre au téléphone. A première vue, elle en avait après Ana et cette personne qu’elle avait rencontré c’était assez vague quand même. Enfin je verrais bien après ce coup de fil où la demoiselle voulait en venir. « Et ce quelqu’un d’autre s’appelle Priam et je ne veux pas le perdre à cause d’elle. Tu comprends ? » Ah bah oui, la je comprends mieux. Beaucoup mieux même. Et j’ai quoi à faire là moi ?! « D’accord » C’était facile à comprendre, elle voulait le rendre jaloux. « Et tu veux le rendre jaloux pour qu’il revienne vers toi c’est ça ? » Oui, ça ne pouvait être que ça. Du moins, je ne voyais pas autre chose. Et si ça me permettait de retrouver Ana, celle que je connaissais depuis quasiment toujours, alors j’étais prêt à aider Lena.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: making a funny - or not trick. - matthys & lena.    Mer 8 Juin - 13:33


Elle espérait fortement que Matthys ne la prenne pas pour une folle psychopathe qu’il faudrait interner d’urgence. Elle voulait simplement qu’il l’aide. C’était trop demandé, si ? Ce jeune homme était la clé. Il était tout à fait le type de garçon que Lena appréciait. Priam devrait forcément y croire. Personne ne devait s’approcher de SON Priam car c’était le sien. Elle seule savait comme l’aimer avec un grand A. Elle seule avait la capacité de le réconforter lorsqu’il allait mal. Ils ont vécu tant d’épreuves et pas ce n’est pas une petite blondasse qui allait tout gâcher. Elle savait mordre quand il le fallait. Même sans la connaître, elle la méprisait déjà.
« Ana ?! » lança-t-il un brin surpris alors qu’elle lui annonçait qu’elle avait un petit problème avec son ex petite amie. Elle s’appelait Ana donc. Elle avait mit un nom sur cette blondasse qui lui gâchait la vie et qui voulait Priam. « Oui, c’est sûrement elle. » dit-elle d’un ton assuré. Qu’est-ce qu’avait Priam avait les prénoms se terminant par la voyelle « a » ? Peut-être une obsession chez lui … Et puis, il ne lui avait-il pas dit qu’il avait une large préférence pour les femmes brunes ? Après lui avoir dit que son ex avait rencontré une autre personne, il répondit. « Oh, c’est possible. Tu sais Ana est grande, elle fait sa vie » Même pas un soupçon de jalousie ou de curiosité ? Cela paraissait étrange même inquiétant ... Finalement, elle remarqua un certain malaise dans son regard, ce qui la rassura un peu. « Elle te manque, je me trompe ? » Lena pouvait facilement ressentir ces choses là. Parfois, elle aidait ses amis lorsqu’ils avaient des peines de cœur. Elle voulait absolument le faire réagir, même si son histoire avec Ana était ancienne. « Et tu veux le rendre jaloux pour qu’il revienne vers toi c’est ça ? » On aurait pu le surnommer le devin. Il avait tout compris ! Elle espérait de tout cœur qu'il allait rentrer dans son jeu, qu'ils allaient conclure ce marché et jouer avec les sentiments de Priam et de cette … Ana de malheur. « Tu lis dans mes pensées, toi ! Je sens qu’on va bien s’entendre. » rétorqua-t-elle en souriant. Matthys avait l’air plutôt partant, ce qui la confortait dans son idée. Elle passa une main dans ses cheveux, attendant que Matthys lui invite à rentrer pour qu’ils discutent de leur petit plan et de comment ils allaient procéder. « Et si tu me parlais un peu d’Ana ? » Et si c’était une femme que tout le monde enviait ? Priam en aurait bien évidement profité et Lena avait peur de ne pas faire le poids. La jeune femme était lassée de se réveiller seule dans un lit presque vide. Priam lui manquait. Bien sûr, elle le voyait tous les jours à l’hôpital mais ce n’était pas la même chose. Un seul mot d’ordre : Le Récupérer.
Revenir en haut Aller en bas
Matthys Z. Dashwood
⚡ NOUVEAU RESIDENT.
avatar
ϟ PAPERS : 122
ϟ LIVE HERE SINCE : 15/05/2011
ϟ LOOK LIKE : Paul W. ♥
ϟ CREDITS : Undomiel
ϟ COOL JOB : Journaliste


MON POST-IT
MES VOISINS FAVORIS:



MessageSujet: Re: making a funny - or not trick. - matthys & lena.    Jeu 9 Juin - 11:28


Non non, je ne prenais pas Lena pour une folle, loin de là. J’étais juste intrigué par la raison de sa visite. C’est vrai quoi. J’avais du mal à saisir ce qu’elle voulait à Ana. C’est pas tous les jours que quelqu’un viens vous voir et vous annonce que votre ex s’est trouvé un mec. En même temps, c’était son problème à Ana. Pas le mien. « Oui, c’est sûrement elle. » Oui certainement, parce que les autres c’était pas des ex à proprement parlé. Juste des filles avec qui je passais quelques nuits. Alors qu’avec Ana, ça avait été bien plus qu’une simple nuit. Le fait qu’Ana ait rencontré quelqu’un ne me faisait pas grand-chose en fait. Je n’étais pas vraiment content certes, mais que voulez vous ? C’est la vie, ça allait forcément arriver un jour ou l’autre. Enfin, j’étais quand même curieux de savoir avec qui elle fricotait. Même si connaissant Ana, ça devait être un mec plus ou moins bien. Pas un de ceux qu’on trouve au coin de la rue et qui veulent vous vendre je ne sais quoi. « Elle te manque, je me trompe ? » Manquer était un bien grand mot. Surtout pour qualifier Ana. C’est vrai qu’au début elle m’avait manqué, c’était d’ailleurs en partie pour ça que j’avais quitté le pays. Maintenant, je faisais avec. Je m’étais préparé à l’idée de la croiser tous les jours et forcément un jour au bras d’un autre. « J’irais pas jusqu’à dire qu’elle me manque mais j’avoue que ça ne me plait pas vraiment qu’elle ait trouvé quelqu’un » J’étais surtout surpris. Ce mec devait certainement avoir pitié d’elle, certainement un medecin qui voulait comprendre d’où venaient ses crises de bipolarité. Encore un qui allait la faire passer pour un animal de foire. « Tu lis dans mes pensées, toi ! Je sens qu’on va bien s’entendre. » Je souris. J’avais donc vu juste. Enfin, je sais pas ce que ce mec avait dans les yeux, mais quitter cette charmante jeune femme pour Ana me paraissait louche. Très louche même. « Tant mieux, Tu entres ? Je peux t’offrir quelque chose à boire ? » En même temps, il était rare que je ne m’entende pas avec les autres personnes. Bon c’est clair que ce mec là, qu’Ana avait rencontré, je n’allais pas l’aimer. Même sans le voir, je savais que lui et moi ça ne collerait pas. C’était presque physique. Parfois il suffit de voir quelqu’un pour savoir que vous ne vous entendrez pas avec. Bah là, il me suffisait de savoir qu’il trainait avec Ana pour savoir que je n’allais pas l’aimer. J’entrainais Lena avec moi vers la cuisine. « Installes toi » Lui dis-je en lui tirant une chaise. « Et si tu me parlais un peu d’Ana ? » Un peu ? C’est pas simple ça. Je pourrais écrire tout un roman sur Ana. Sa façon d’être, de parler, de faire les choses. Ou même sur sa vie entière vu qu’on se connaissait depuis l’âge de six ans. « Tu veux savoir quoi exactement ? » Oui parce que si elle m’entrainait sur le sujet Ana, je pouvais en parler jusqu’à demain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: making a funny - or not trick. - matthys & lena.    

Revenir en haut Aller en bas
 

making a funny - or not trick. - matthys & lena.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KOYD :: appartements :: Etage 12 :: Appartement de Matthys-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit