AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 VAL&WEN ♌ heard you're new in town.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: VAL&WEN ♌ heard you're new in town.   Mer 1 Juin - 18:39




Quinze heures. Le Grind Café était rempli – autant à l’intérieur qu’à l’extérieur – à cette heure-ci de la journée. Par chance, Wendy avait trouvé une jolie table à la terrasse alors qu’une grande brune s’en allait en laissant un pourboire astronomique qu’un serveur se dépêcha d’enfouir dans son tablier. La jeune femme ferma les yeux, profitant enfin d’un moment de répit dans sa journée chargée et du soleil qui tapait fort cette après-midi. Être stagiaire chez McFly&Co était réellement épuisant et de plus, sa patronne n’arrêtait pas de piquer de somptueuses crises pour un rien. « Excusez-moi, puis-je prendre votre commande? » demanda un serveur surgi de nulle part qui tira par la même occasion sa cliente de ses rêveries. La demoiselle n’avait pas encore eu le temps de prendre son repas de midi, croulant sous le travail et les aller-retour pour assouvir toutes les demandes de Vanille. Elle feuilleta rapidement le menu et décida de prendre quelque chose de light, bien que la jeune femme ne se privait jamais de manger. Tout ce travail lui avait simplement coupé la faim. « Une salade du chef et un smoothie fraise-banane, s’il-vous-plaît. » répondit finalement Wendy dont le ventre avait commencé à gargouillé. « Oh, rajoutez-moi une gaufre aux myrtilles. » ajouta-t-elle avec un sourire avant que le serveur ne quitte la table. Après tout, il fallait qu’elle prenne des forces si elle voulait tenir tout le reste de l’après-midi. Wendy jeta un coup d’œil à sa montre. Pour une fois, sa pause durait quarante-cinq minutes et elle aurait tout son temps pour prendre son repas – que le serveur ne tarda pas à apporter. Tout était tellement bien présenté que la jolie blonde ne put s’empêcher de sortir son reflex de son sac bandoulière sable pour prendre un cliché de ses assiettes. La photographie et la nourriture, deux de ses addictions réunies. Wendy commençait seulement à manger sa salade lorsque son portable vibra – elle le chercha un long moment au fond de son sac pour finalement le trouver sur une poche intérieure. C’était sa patronne qui avait essayé de la joindre et elle n’était même pas foutue de répondre – pour résumer, elle allait se faire tuer en rentrant au bureau. Wendy était une simple stagiaire mais Vanille la traitait comme une assistante – ou employée, terme qu’elle préférait – et n’hésitait jamais à lui donner de quoi travailler pour des centaines de jours. Malgré tout, la jeune femme arrivait tout le temps à fournir son travail en temps voulu. Alors qu’elle recomposait le numéro de sa boss, la stagiaire réfléchissait à quelle excuse lui fournir pour son incompétence à décrocher un téléphone. Si elle avouait la vérité, elle risquait de se faire renvoyer pour manque d’organisation. Mentir était la seule solution. « Allô Vanille? Oui, excusez-moi mais je suis tombée sur ces magnifiques boots et il fallait absolument que je les achètes vous comprenez? » Bien sûr qu’elle comprendrait, la mode était tout pour elle. Grâce à sa chance habituelle, Wendy se fit seulement réprimander et dut promettre de décrocher la prochaine fois, dans n’importe quelle condition. La jeune femme se demanda si cette obligation était valable dans une église – ou tout autre lieu silencieux – mais chassa rapidement la question de son esprit car elle n’y allait jamais, n’étant pas croyante. Quelques minutes plus tard, alors que Wendy sirotait tranquillement son délicieux smoothie quelqu’un tira la chaise libre à sa table et demanda si la place était libre avec un sourire électrisant. S’empêchant de justesse de recracher sa boisson qu’elle posa ensuite sur la table, Wendy se leva et se jeta dans les bras de son ami d’enfance, Valence. « Oh mon dieu, qu’est-ce que tu fais là? » C’était une jolie surprise pour la demoiselle qui n’avait pas revu le jeune homme depuis des années et des années. À l’époque ils étaient très proches et il fallait avouer qu’elle était tombée amoureuse de lui – remarquez, qui ne succomberait pas à ses magnifiques yeux noisettes et à ses cheveux bruns savamment décoiffés ? Mais à présent tous ces sentiments parasites s’étaient envolés, et Valence était bientôt un homme marié aux dernières nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
 

VAL&WEN ♌ heard you're new in town.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KOYD :: THE GRIND CAFE ♌-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit