AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 why are you telling me this now? (r.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: why are you telling me this now? (r.)   Jeu 19 Mai - 20:12



(c) TUMBLR

On en apprend tous les jours. Ca, Terry aurait dû le savoir. Sa mère l’avait élevé seule jusqu’à ce qu’il ait trois ans et qu’elle décide de se remarier à un homme. Mais il n’avait jamais cru bon de poser la question sur l’identité de son père biologique puisque son beau-père avait toujours endossé ce rôle-là pour lui. Mais il venait d’en apprendre un peu plus. Il venait de raccrocher le téléphone. La facture s’élèverait encore, coût d’un appel à l’étranger surtaxé, comme d’habitude, il refusait de couper le contact avec sa mère, et Skype avait beau être un outil intéressant, sa mère ne savait pas s’en servir. Il faisait des sacrifices. Mais pour une fois ça en valait peut-être la chandelle. Reece dormait, heureusement pour lui, car il était quelque peu sonné de ce qu’il venait d’apprendre. Comment se sentir après une telle annonce ? Il avait bien un père, il était encore vivant, et il ne devait pas vivre bien loin de lui. Il était américain, de San Francisco pour être précis, et c’est après vingt-quatre années qu’il l’apprenait. Quel choc ! Sa mère le savait, et elle l’avait maintenu dans le secret. Il repensait à la conversation qu’il avait eu un peu plus tôt.

***

Le téléphone résonna dans l’appartement, et il ne sonna d’ailleurs pas bien longtemps, car Terry était toujours effrayé à l’idée que son fils, Reece, âgé de cinq mois, se réveille et passe la journée à brailler. Il ne faisait malheureusement pas ses nuits, il dormait très mal ce pauvre petit. Il avait beau avoir tout essayé, ça n’avait rien changé : lui changer de lit, lui chanter une berceuse, le faire dormir avec lui, rien. Il ne dormait que rarement plus de 4 heures d’affilée, et Terry lui, était épuisé. Il décrocha alors le téléphone, endormi, et sa mère après lui avoir tenu des propos bateau sur comment s’occuper d’un bébé, finit par lâcher : « Il y a bien une chose que je ne t’ai pas dite… » Il était longtemps resté interdit après cette phrase. Il angoissait. Savait-elle quelque chose à propos de Carrie, ou était-ce autre chose ? Il déglutit : « Je t’écoute. » Non sans mal, elle finit par lui avouer : « On n’en a jamais vraiment parlé Terry…mais j’aurais dû. Tu n’as pas connu ton père, et même si Stewart s’est comporté comme tel, je pense que tu mérites de savoir de qui il s’agit, et de connaitre l’histoire… » Et elle lui expliqua qui était son père : américain, homme qui a trompé sa femme avec sa mère alors qu’il était irréprochable, et elle tomba enceinte. Quand elle lui annonça, il lui fit savoir qu’il avait une famille, et qu’elle devait avorté, mais comme elle voulait le garder, il lui demanda de rester dans le plus grand secret, et qu’il verserait une pension alimentaire si besoin, mais qu’il refusait de voir l’enfant une fois mis au monde. Pourtant, quand Terry vint au monde, elle lui envoya des lettres, histoire de lui montrer son fils, mais il n’y répondit jamais. Alors elle cessa de lui demander de l’argent, et elle s’occupa de son fils seule, jusqu’à ce qu’elle rencontre un homme formidable en la personne de Stewart qui accepta d’élever Terry comme son fils. Après cette histoire, Terry n’en revenait pas. Mais une question lui trotta dans la tête : « Mais pourquoi me le révéler maintenant ? » Sa mère lui expliqua sans tarder. « Il m’a appelée il y a deux jours…Il voulait avoir des nouvelles disait-il…Je lui ai parlé de toi, je lui ai dit que tu étais dans la même ville que lui, je lui ai même donné ton adresse…C’est là qu’il a paniqué…Il m’a demandé de ne rien te dire, mais je ne pouvais pas… Tu as une sœur Terry…Et elle vit dans le même bâtiment que toi. » Une sœur, ici, pas loin, c’était du délire pour lui. « Qu’est ce que tu veux que je lui dise de toute façon ? Bonjour, je suis ton frère ? Je sais même pas qui est mon père, ou du moins je ne sais pas à quoi il ressemble ! » Sa mère s’excusa mille fois, avant de prononcer : « Izabelle Ainsworth. » Et elle raccrocha, sentant qu’elle en avait trop dit. Ainsworth…Ce nom lui disait vaguement quelque chose.

***

Reece ne tarda pas à se réveiller. Se remettant difficilement de ses émotions, il attrapa le talkie-walkie pour les bébés, et s’en alla dans la chambre pour récupérer son fils qui devait surement avoir faim. Le portant dans les bras en essayant de le bercer pour le calmer en attendant, il brancha le chauffe-biberon, que sa mère lui avait acheté, et d’une main il remplit le biberon de lait en poudre pour les enfants de moins de six mois avant de le remplir et de le réchauffer. Une fois prêt, il le tint incliné pour que Reece puisse le boire sans problème. Plus un bruit dans la maison. Et il y repensait. Ainsworth. Elle vivait à l’étage au dessus ou peut-être encore au dessus…Il ne se souvenait pas. Et malgré ce que sa mère lui avait dit, il avait bien envie d’en savoir plus. Peut-être qu’elle savait qu’elle avait un frère, ou pas, mais pour lui c’était important de connaitre les membres de sa famille, car au final rien n’est acquis. Quand son fils eut fait son rot, il l’habilla. Il avait pris sa décision.

Quelques minutes plus tard, son fils dans ses bras, il montait les marches qui le menaient à l’étage supérieur, et il mit que très peu de temps à trouver la sonnette où se trouvait le nom Ainsworth. Il ne savait pas quoi dire, apparemment il y avait plusieurs personnes qui vivaient ici à en juger les noms. Il prit son courage à deux mains, et il sonna. Quand on vint lui ouvrir, il se justifia tout de suite : « Bonjour…Euh…Je m’appelle Terry, je vis à l’étage en dessous, je souhaiterais parler à Izabelle Ainsworth, elle est là ? » C’est tout ce qu’il arriva à articuler, berçant légèrement Reece qui s’agitait légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: why are you telling me this now? (r.)   Dim 22 Mai - 21:26