AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  white knuckle ride ♦ (r.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: white knuckle ride ♦ (r.)   Lun 16 Mai - 19:53



Horreur, malheur. C’était loin d’être la chanson aujourd’hui, mais en plus du temps pluvieux qui régnait en maitre mot au dehors, le Hawkins se contenta de jurer derrière le volant de sa voiture d’un noir luisant. Les kilomètres de bouchons, ne cessaient de s’amasser dans la grande rues principales ce qui n’était pas fréquent en cette période de samedi matin. Laissant son regard azuréen parcourir la masse de couleurs des nombreux véhicules, Heathcliff sortit son cellulaire de la poche avant de son jean et composa derechef le numéro de sa sœur ainé afin qu’elle puisse aller chercher Cathy à son cours de théâtre. « Jane, je sais je te déranges en pleine grasse matinée … ». « … Mais tu sais très bien que je fais tous les jours la grasse matinée, enfin bref qu’est ce que tu veux ? ». Fort aimable se mit il à penser sur le moment. En même temps sa frangine n’était pas bonne à prendre avec des pincettes le matin, quand bien même elle vivait encore aux crochets de la tutelle parentale. La belle vie et le rêve américain, quoi que sa sœur avait une motivation de la conquête qui se limitait aux nombres de fringues qui apparaitraient dans son armoire grandeur nature. Il ricana d’un rire amusé bien que moqueur et poursuivit sur le même ton. « J’ai besoin que tu ailles chercher Cathy à son cours de théâtre, et inutile de clamer les injures et sans commentaire je te remercie. ». Sans crier gare, l’ange rigolard mit fin à la conversation un rictus de rire ironique sur les lèvres. Jane avait beau être l’ainée des deux, il n’en demeurait pas moins que sa vie de jeune fille la poursuivait plus longtemps de prévu. Une vraie femme enfant qui souvent grand besoin d’être remis dans le droit chemin. Moins d’une heure plus tard, Heathcliff bifurqua dans la rue où se trouvait l’appartement de sa sœur, cette dernière et Cathy marchant le long du trottoir. Il stoppa le véhicule et en descendit pour saluer sa grande frangine d’une étreinte affectueuse et bon enfant. « Voit le bon coté des choses Jane, au moins tu as fait ta BA de la journée. ». La dénommée Jane lui tira amusément la langue avant d’embrasser son frère sur la joue. La fillette de six années en profita pour rejoindre les bras de son père qu’elle n’avait pas vu de la matinée. « Salut ma grande. ». Lui avait il dit en déposant un baiser sur son front. Il prit le sac en bandoulière de sa fille et ouvrit le coffre de la voiture pour l’y déposer. « J’en reviens pas Heath ! C’est quoi toutes ses courses ? ». S’exclama-t-elle on ne peut plus surprise de voir autant de couche ou encore de nourriture de bébés, et tout l’attirail qui en découlait. Le brun se contenta de lever les yeux au ciel, tout en fermant le coffre de la Volvo. « Le nécessaire lorsqu’on a des enfants en bas âge, Elly n’a que deux ans si ta mémoire est bonne sans compter que l’on est quatre à la maison alors voilà l’explication. ». Il était inutile de tergiverser plus que cela sur la situation. Le Hawkins ne s’entendait plus réellement avec ses parents depuis son mariage avec Isobel. Quand à la naissance de la petite, elle avait permit à sa mère de se rapprocher de son fils et également de sa petite fille. Son paternel ne comprenait pas ses choix et encore moins son mode de vie. Alors pourquoi s’attarder sur lui ? La question ne se posait même plus en toute vérité. (…) « Tante Jane est vraiment une enfant quelques fois. ». Avait répliquée la petite brunette d’une voix sérieuse alors qu’ils montaient les escaliers de leur bâtiment. Reportant ses prunelles sur elle, l’instituteur la considéra d’un petit sourire en coin. « Il y a des adultes qui réagissent de cette manière, ta tante n’est pas la seule rassure toi. Avoir une partie d’enfant en soi c’est pas si mal tu sais, ta mère l’avait et c’est en partie ce que la rendait unique. ». Père et fille échangèrent un regard complice puis entrèrent dans l’appartement désert. Belle avait dû sortir pour un rendez vous concernant Elly, ou alors tout simplement pour se balader. Il ferma la porte et déposa les courses sur le plan de travail de la cuisine, et haussa un sourcil malicieux en direction de la gamine. « Bon allez maestro, tu vas m’aider à préparer le repas en terminant tes devoirs. ». Cathy souffla avec une légère démotivation mais elle fut vite retrouver lorsqu’elle constata qu’elle n’avait qu’une poésie à apprendre. Alors qu’il épluchait les pommes pour sa tarte et que la viande mijotait à feu doux, la brunette c’était remis au dessin. « Le tableau que maman à fait de Belle est superbe, mais je pense pouvoir lui faire plaisir en dessinant un souvenir d’elle et d’Elly. Regarde, l’autre jour avec ton appareil photo j’ai pris un cliché d’elle en train de s’occuper du bébé et j’ai pensée que je pourrais la reproduire au dessin pour son anniversaire. T’en penses quoi papa ? ». Lui dit elle en lui montrant l’esquisse déjà bien entamée de coups de crayons précis et subtil à la fois. Il n’y avait pas de doute, elle avait le don inné de sa mère ce qui laissa une expression favorable et fière sur les traits de son père. « Magnifique ma puce ! Je suis certain que cela lui fera plaisir … Mais on dirait que tu vas devoir planquer tout cela. ». Il lui fit un signe en direction de la porte d’entrée qui claqua pour confirmer ses dires. En effet, la présence féminine des lieux étaient de retour et comme toujours accompagnée d’une petite puce à la chevelure aussi blonde que sa mère. « Alors les blondinettes de la famille Ainsworth ont elles bien profités du soleil ? Parce que les Hawkins ont eut de la pluie ce matin. ». Lança avec une légère ironie coutumière le jeune homme qui s’adonnait toujours à couper ses rondelles de pommes afin de terminer sa tarte. « On parlait de toi justement ! ». Ajouta Catherine d’une voix cristalline et souriante à l’intention de celle qu’elle considérait comme un modèle féminin unique. Elle en profita pour remballer son croquis dans sa pochette à dessin, tandis qu’Heath secouait le visage d’une moue amusée par la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: white knuckle ride ♦ (r.)   Mar 17 Mai - 19:00




Le matin avait été pluvieux. Belle avait déposé Elly chez Maryan aujourd'hui le temps de sa répétition matinale. La belle blonde avait été quelque peu prise au dépourvu lorsque Belle frappa à sa porte. En même temps il était pas loin de 6 heure du matin et vu le tempérament de Maryan ça n'allait pas la réjouir mais elle avait promis et puis en tant que marraine de Elly c'était en quelque sorte son devoir. « Oh oui c'est vrai j'avais oublié. » dit-elle la tête encore bien endormis. Elle laissa entrer la jeune mère et sa fille dans l'appartement. Belle sourit en voyant que Maryan était toujours au radars. « Bon je vais devoir y aller, dans une heure tu lui donne le biberon. Et ben je t'ai tout mis dans le sac, couche et tout le tralala comme toujours. » Ryan s'affala sur le canapé, tendant les bras pour que Belle lui dépose sa petite fille. La petite brune sourit et s'approcha de Ryan pour lui déposer Elly. « Elle a de la chance d'être mignonne à croqué la petite parce que j'avais prévu de dormir encore 4 bonnes heures. » Belle ne prit pas le temps de discuter avec Ryan, elle n'en avait pas le temps de toute manière elle lui dit juste. « Je te remercie encore et n'oublie pas dans un mois c'est ma représentation alors plus de répétition matinale, enfin jusqu'au prochain spectacle. Appelle moi au moindre problème. » dit-elle en sortant de l'appartement et en envoyant un baiser à sa petite fille. Elle sortit de l'immeuble sac de danse dans la main prête à faire sa répétition. Mais elle tombé nez à nez avec la personne qu'elle ne voulais pas voir. Le meilleur ami d'Eliott, elle resta interdite avant de reprendre son chemin sans rien dire pas un bonjour pas un regard de plus elle n'osait pas parce qu'elle savait qu'il suffirait qu'il dise les bons mots pour la faire flancher, qu'il suffirait qu'il la rassure pour qu'elle daigne sortir avec lui. Il était assez énervé de la voir s'enfuir comme ça mais il pensait qu'il ne pouvait rien n'y faire. Même si ça les détruisait petit à petit ils pensaient que c'étaient mieux ainsi alors qu'il est évident pour tout le monde que ces deux là sont fait l'un pour l'autre. Elle tenta d'enlever ses idées de sa tête alors qu'elle conduisait sous a pluie pour se rendre a la salle de spectacle toute neuve ou presque. Ils faisaient une répétition en costume aujourd'hui. Toujours anxieuse par sa rencontre de tout à l'heure la belle enfila son costume, qui ressemblant à une robe médiévale mais en tutu vous voyez ce que je veux dire. Ensuite elle passa au maquillage toujours silencieuse, puis a la coiffure. « Ça va Izabelle ? » dit Robert le chorégraphe et directeur de la partie danse du conservatoire. Mais c'est surtout un très bon ami à la danseuse. Elle soupira tranquillement puis pris son plus beau sourire. « Bien sûr que ça va. » Robert arqua un sourcil et ajouta. « C'est notre première répétition en costume Belle ce serait bien que ça se passe bien histoire que tout le monde soit tranquille. Alors si ça va pas parles en toute suite pour ne plus y penser pendant que tu dansera. » Belle sourit, pour lui montrer qu'elle allait bien. Il partit espérant que se soit vrai. La musique se fit entendre, ce n'était pas encore à son tour, elle patientait. Quand vint son tour, elle dansait mais n'y mettait pas du cœur cela se sentait tout le monde pouvait le voir même les techniciens, mais surtout les autres danseurs et plus particulièrement son partenaire masculin sur cette danse. Personne ne dit un mot mais Robert avait le visage fermé à la fin de la répétition. Il vint voir Belle et lui dit sèchement. « Je croyais que tout allait bien, les danseurs sont inquiet ce n'est pas la première fois que tu foire une répétition ces dernier temps tu es ailleurs. Ils ont peur que tu foute tout en l'air. Si ça va jusqu'aux oreille du conseil tu vois Julia là bas c'est ta doublure elle se fera un plaisir de te remplacer. » Belle ne dit rien, elle était essoufflé par la danse et voulait juste aller sous la douche. Après cette matinée de répétition catastrophique Belle avait besoin de changer d'air, elle repassa par chez Maryan prendre Elly et après avoir manger toutes les deux elle se changea, une petite robe fleurie et des sandales compensées son sac à main la poussette et Elly dedans un sac pour les affaires de la petite et il était temps de faire une petite ballade bien méritée. Elles restèrent tout le reste de l'après midi ou presque au Golden Gate Park. Là bas il y avait un coin pour les enfants avec des jeux, même si Elly sait tout juste marché elle aime les jeux et crapahute déjà comme une grande sous la surveillance de Belle. Elle était maintenant sur le pas de l'appartement poussant la porte pour y entrer. « Alors les blondinettes de la famille Ainsworth ont elles bien profités du soleil ? Parce que les Hawkins ont eut de la pluie ce matin. » Belle sourit et ferma la porte derrière elle. « On parlait de toi justement ! » dit la jolie Cathy. Tout en enlevant Belle de sa poussette et la laissant marcher comme elle pouvait dans l'appartement Belle répondit. « Pluie ce matin, soleil cet après midi. » dit-elle en premier lieu sans être plus éloquente ce qui était assez rare. Elle était encore énervé à cause de sa répétition catastrophique. Et puis Robert lui avait laissé un message sur son répondeur le genre de message qu'on ne veut pas recevoir. Puis elle alla embrasser Heath sur la joue, suivit de Cathy. « Vous parliez de moi ah bon ? En bien j'espère parce que je risque de m'énerver. » dit-elle sur le ton de la rigolade. Elle déposa Elly dans son parc et prit le temps de se posé à coté de Cathy, elle s'aperçut enfin que Heath faisait à manger et qu'il était entrain de confectionné une tarte au pomme ce qui donna immédiatement le sourire à Belle. « Oh une tarte au pomme. T'es génial Heath tu sais ça enfin pas aussi génial que moi mais presque. » dit-elle en riant. Elle ajouta. « Je connais aussi quelqu'un de génial c'est la petite Cathy qui dessine encore tu me montre ce que tu as fais ? » dit-elle en pointant du doigt le carnet à dessins qu'elle avait fermé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: white knuckle ride ♦ (r.)   Mer 18 Mai - 14:42



Depuis la mort de la mère de Catherine, beaucoup de choses avaient changées. À commencer par cette dernière qui doutait encore plus d’elle-même, elle se sentait hostile au monde qui l’entourait, étrangère à ses camarades de classes qui la traitaient différemment. Mais comme toujours, elle n’en faisait jamais mention quand bien même son père la mettait sur le sujet quelques fois pour lui faire comprendre certaines choses. A priori tout se passait bien pour eux, même si Isobel était partie pour un voyage dont on ne revient jamais. La présence de Belle avait inversée la donne dans l’existence de la fillette qui malgré son jeune âge demeurait très mure. Belle apportait à la jeune dessinatrice en herbe une stabilité et une confiance qui en un certain sens résultait de présence féminine. Si elle avait pu la considérait comme sa mère, il aurait été certain que la gamine l’aurait fait sans hésité leur complicité témoignait d’ailleurs de leur entente. Lorsque que l’instituteur avait pris l’initiative de faire à déjeuner, ce n’était pas une surprise mais une habitude plaisante. La mère célibataire et veuve - tout comme lui - avait un métier de rigueur et d’attention plutôt et intense et il savait par la même occasion que rentrer et n’avoir rien à faire était un second plaisir. La cuisine n’était pas une corvée pour lui, c’était même tout le contraire. Reportant son regard azuréen sur la porte d’entrée de l’appartement, Heathcliff interrogea sa meilleure amie sur le temps qu’elle avait eu en cette journée versatile en terme de tons météorologiques. « Vous parliez de moi ah bon ? En bien j'espère parce que je risque de m'énerver. ». A première vue, la danseuse avait passée un début de matinée on ne peut plus désagréables mais il al comprenait très bien. Isobel lui contait souvent les répétions intenses lorsqu’elle peignait sur toile ses étoiles de l’art, et puis Daphné comme Belle en étaient les preuves vivantes. Ne voulant par remettre le boulot au centre de la conversation, le brun aux reflets de cuivre se contenta d’un léger rire masquer et poser ses yeux sur la dernière pomme qu’il était en train de couper. Quelques minutes plus, Cathy lui lança son habituel tirade avant de recevoir la bise de Belle sur la joue et ce le père comme la fille. Derechef, les deux membres de la famille Hawkins rigolèrent d’un sourire complice, puis l’américain répondit. « Oui je vois, comme si on avait l’habitude de parler de toi médisance ? Ca serait ma nous connaitre ma belle. ». Son intonation demeurait légèrement moqueuse mais rien de bien méchant. Le lapsus aurait pu l’être pour certain mais il n’en était rien pour Heath qui savait pertinemment que sa meilleure amie ne prenait pas toujours au premier degré du moins avec lui. Alors que ces doigts effectivement de rapide mouvements pour trancher la dernière pommes en fines lamelles, Belle remarqua sans plus attendre qu’il confectionnait une tarte, rien de tel pour tenir compagnie aux mauvaises journées de la gente féminine. « Oh une tarte au pomme. T'es génial Heath tu sais ça enfin pas aussi génial que moi mais presque. ». Avait répliquée la blonde en riant, mais il ne put s’empêcher de rétorquer à la suite. « Les femmes seraient elles toutes les mêmes ? ». Il fronça les sourcils de façon interrogative avant de se tourner légèrement vers sa fille puis son amie de toujours. Vue leurs expressions respectives, il n’ajouta rien de plus si ce n’était qu’il plaça la dernière rangée de pommes sur la pate à tarte. Au même instant, la petite brunette chipa un morceau de pomme qu’elle porta à sa bouche tout en riant à son tour. « Je crois que les femmes sont différentes des hommes c’est tout. ». Elle croqua le fruit avant de faire de nouveau entendre son rire cristallin, tout en croisant les mains sur son carnet de dessin. « Je connais aussi quelqu'un de génial c'est la petite Cathy qui dessine encore tu me montre ce que tu as fais ? ». Heathcliff se retourna pour mettre la tarte dans le four, tout en lançant une œillade curieuse au comportement de Cathy. Il savait que cette dernière préparait un présent pour la jeune Ainsworth mais il n’était pas encore finit. D’autre part, elle avait un mal fou à montrer ses esquisses, son père espérait qu’elle ferait un effort aujourd’hui. Attrapant un biberon de jus pour bébé dans le frigo, Heathcliff s’avança vers le parc de la petite Elly afin de voir comment se porter cette dernière et pour lui donner le jus tant attendu. Il suffisait de regarder sa bouille pour comme prendre. Il lui tendit le biberon qu’elle prit de sa petite main et lui caressa doucement la joue avant de revenir vers les deux filles. « Bein en fait c’est vraiment du dessin, c’est vide. Je voulais dessiner mais finalement non j’ai pas encore trouver l’inspiration. ». Avait poursuivit la gamine, tout en reportant son attentions sur la petite fille de Belle, qu’elle ne tarda pas à rejoindre rapidement. Cathy était débrouillarde pour sur, et c’était simple de vivre avec elle mais son caractère de cochon et compliqué avait le don de pimenter la curiosité de chacun. Déposant deux verres sur le comptoir, Heathcliff servit à son tour deux verres de jus de fruit si jamais l’une d’elles désiraient se rafraichir. « Le manque de confiance ne touchait pas que sa mère, mais je pense que dans quelques jours tu risques d’avoir satisfaction à ta question. ». Il s’appuya doucement contre le plan de travail de la cuisine, et croisa les bras sur son torse tout en poursuivant. « Ca n’avait pas l’air d’aller tout à l’heure ? ». Heathcliff être dupe ? Si c’est le cas vous vous trompez de porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: white knuckle ride ♦ (r.)   Mer 18 Mai - 22:41




Belle avait une vie de folle, alors c'est vrai que c'était souvent Heath qui faisait à manger mais n'allez pas croire que le petite blonde foutait rien juste parce que c'est une danseuse très connue depuis un ans. Non non le ménage ça la connais, même si c'est pas ce qu'elle préfère au monde. Elle savait qu'Heath avait remarqué directement qu'elle n'allait pas fort quand elle est entré dans l'appartement. Mais il s'abstint de dire quoi que se soit ou en tout cas pour le moment il semblerait.« Oui je vois, comme si on avait l’habitude de parler de toi médisance ? Ca serait ma nous connaitre ma belle. » La blonde sourit et pensa qu'on sait jamais ce qui se passe quand on est pas là hein. Mais bien entendu qu'elle savait que les Hawkins ne parle pas d'elle en mal ou peut être que de temps en temps il a trouve un peu folle mais de là a médiser non. Elle se contenta se regardé en coin les deux bruns Hawkins et parla de la magnifique tarte au pomme que faisait Heath, le félicitant abondamment. Mais lui tout ce qu'il trouva à dire c'est. « Les femmes seraient elles toutes les mêmes ? » Elle sourit et regarda Cathy du oil complice lui laissant le loisir de répondre à cette remarque de son père. Elle chippa une petit bout de pomme et avec son grand sourire habituel lui dit. « Je crois que les femmes sont différentes des hommes c’est tout. » Ça c'est bien dit, Belle éclata de rire. C'est qu'elle avait du répondant la petite, elle allait devenir quelqu'un la petite. « Je connais aussi quelqu'un de génial c'est la petite Cathy qui dessine encore tu me montre ce que tu as fais ? » Ajouta Belle, en regardant intensément la petite Cathy. Pendant que Heath en bon père mettait sa tarte au four. Cette vision lui fit pensé à Eliott, comme souvent lorsqu'elle voit Heath effectuer une tâche dans la maison, même avant c'était souvent Eliott qui faisait à manger. Elle s'imaginait là assise à regarder son mari faire à manger, mais l'image s'évapora lorsque Catherine répondit tranquillement. « Bein en fait c’est vraiment du dessin, c’est vide. Je voulais dessiner mais finalement non j’ai pas encore trouver l’inspiration. » Belle n'insista pas elle connaissait assez bien la petite fille de six ans pour savoir qu'elle ne laisse pas trop regardé ses dessins en général alors elle se contenta de sourire à la petite fille et la laissa aller rejoindre Elly qui jouait tranquillement dans son parc. Heath versa deux vers de jus de fruit, tout en s'adressant à la blonde. « Le manque de confiance ne touchait pas que sa mère, mais je pense que dans quelques jours tu risques d’avoir satisfaction à ta question. » Dit-il tranquillement. Belle sourit, c'est vrai que Isobel était aussi assez pudique sur ses œuvres mais pourtant elle était vraiment géniale dans son domaine, les quelques tableaux qui décoraient l'appartement en était la preuve. « Oh tu sais je suis sûre que c'est génial de toute manière alors je serais patiente et d'autant plus émerveillé par le talent de ta petite fille. » Dit-elle souriante et regardant dans les yeux Heath. Puis il insista le regard rendu à la blonde et s'appuya sur le plan de travail. « Ca n’avait pas l’air d’aller tout à l’heure ? » Ah le voilà le Heathcliff que l'on connait bien celui qui s'occupe de sa meilleure amie et qui se préoccupe de son état d'esprit. Belle mordit sa lève inférieur et détourna le regard elle prit en main le verre de jus fruit servit par Heath et en porta le contenue à sa bouche. Elle ne put pas ignorer plus longtemps le regard insistant de Heath et décida de lui parlé de ce qui c'était passé y a quelque semaines et qu'elle avait décidé d'occulter. « Roh t'es chiant à toujours voir en moi comme dans un livre ouvert. » dit-elle avant de prendre une autre gorgé de jus de fruit. Elle posa son verre et regarda Heath, elle entama son long récit. « Tu te souviens y a trois semaines t'étais partit au cinéma avec Cathy. Euh Charlie est passé, et il s'est passé un truc très bizarre du coup j'arrête pas d'y pensé et j'ai mal dansé aujourd'hui et les autres fois depuis ce soir. Et du coup Robert m'a incendié, la troupe est sur les nerfs …. Bref voilà. » dit-elle en évitant d'entrer dans les détails. Heath la connaissait elle aime pas parlé de ses problèmes même à son meilleur ami. Surtout que quand on y pense et bien c'est pas des si gros problèmes que ça... Y a pire dans la vie comme perdre sa femme. Alors non elle ne voulait pas s'épancher sur ses états d'âmes. Elle se retourna pour regarder les deux filles jouer tendrement entre elle, Cathy était une perle, et Belle ne pouvait s'empêcher d'avoir hâte qu'elle grandisse pour qu'elle garde Elly de temps en temps. Elle essaya de sourire à cette pensé, mais après avoir entre ouvert le problème elle faisait que d'y penser. Elle se retourna pour parlé d'autre chose histoire de dévier la conversation. « Alors t'as passé une bonne journée ? » dit-elle faisant comme si rien n'avait été dit. Et Heath sait qu'elle est une experte pour dévier les problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: white knuckle ride ♦ (r.)   Ven 20 Mai - 20:12



« Oh tu sais je suis sûre que c'est génial de toute manière alors je serais patiente et d'autant plus émerveillé par le talent de ta petite fille. ». Sa petite fille, c’était un tout qui le formait en profondeur et en surface à la fois. Pour autant, il savait combien Cathy avait du mal de se juger elle-même quand bien des fois elle laissait les autres la juger à tord comme à travers. La patience de sa colocataire envers sa fille, avait le don de la rendre moins sauvage à son entourage, une caractéristique qui sommeille cependant dans le positif. Toujours appuyé sur le plan de travail, le jeune homme attendait que la jeune femme rétorqua à son interrogation curieuse. Il connaissait assez la mère d’Elly pour comprendre rapidement qu’elle avait passée une sale journée, mais il savait aussi qu’elle n’appréciait pas trop s’extasier sur ce genre de sujet. Et comme il le prévoyait depuis le tout début, Belle mit un certain temps à répondre avant de prendre la parole. La danseuse de métier s’abreuva d’une petite gorgée de jus de fruits avant de reprendre d’une voix on ne peut plus détachée et ennuyée. « Roh t'es chiant à toujours voir en moi comme dans un livre ouvert. ». Il ne pu réprimer un rire moqueur bien que réel aux commissures de ses lèvres, mais il c’était plus fort que lui. Après quelques années, il était plus ou moins parvenu à cerner la meilleure amie de sa défunte femme. Rien que de pensée à elle, cela le rendait nostalgique. Après tout son décès remonté seulement à quelques mois, une période courte qui avait changé beaucoup de choses dans l’existence respective de Cathy et lui-même. Belle connaissait déjà que trop bien cette situation de la perte de l’être aimé, le père de sa petite puce avait également trouver la mort. A croire qu’ils avaient beaucoup de choses en commun. « Avec le temps, j’ai réussi à suivre et à comprendre tes expressions facétieuses. On devrait me donner une médaille pour cela, tu es plutôt compliquée à comprendre dans ton genre. ». Heathcliff laissa un léger sourire se faire entendre, puis secoua la tête comme pour balayer ce sujet de la conversation. La blondinette planta ses yeux dans le regard azuréen du brun et poursuivit enfin la cause de sa mauvaise humeur matinale. « Tu te souviens y a trois semaines t'étais partit au cinéma avec Cathy. Euh Charlie est passé, et il s'est passé un truc très bizarre du coup j'arrête pas d'y pensé et j'ai mal dansé aujourd'hui et les autres fois depuis ce soir. Et du coup Robert m'a incendié, la troupe est sur les nerfs …. Bref voilà. ». Enfin on y parvenait bien qu’en apparence, Heath réussit à en comprendre le pourquoi du comment mais comme promis, il n’insista pas plus sur le domaine de dialogue. Le métier du spectacle était quelques choses d’intense et de précis à souhait. La concentration et l’entrainement de rigueur était en première ligne de mire et cela la belle l’avait en sa possession. Elle partait du principe qu’il y avait toujours pire, et lui allait également dans ce sens. Il remarqua alors que l’attention de son interlocutrice se tournait désormais vers le salon où jouaient les deux petites filles. L’une de six années l’autre âgée de deux ans. Quatre années de différences qui permettrait à l’une comme à l’autre de les rapprocher dans l’avenir. A cette perspective il esquissa un tendre sourire. Elly était une petite fortement éveillée pour son âge, un ange de petite fille qui avait le don de lui rappeler la toute jeune enfance de Cathy à la même période. Il toisa les deux enfants du regard avant de reporter son attention sur Belle, qui la ramena à la réalité en reprenant la parole. « Alors t'as passé une bonne journée ? ». Le sujet avait été déviée avec brio, et l’instituteur qu’il était ne souleva guère le sujet une fois de plus. Il haussa les épaules d’un air peu convainquant, puis se contenta de répondre. « Rien de bien nouveau, j’ai été chercher Cathy au théâtre, les bouchons ne m’ont pas permit d’y être à temps donc j’ai sollicité ma sœur. Et comme tu t’en doutes, elle m’a presque quémandée de l’argent … De l’argent qu’elle n’a pas eu bien entendu. ». Heathcliff, se tourna pour voir en était sa tarte aux pommes lorsque la sonnerie de l’interphone retentit à l’entrée. Derechef, Cathy se laissa envahir par une pointe de vivacité nouvelle et répondit via l’appareil. Elle revint dans la cuisine et sourit d’un air gênée. « Grand père demande s’il peut m’emmener au musée voir la nouvelle exposition de Monet, je peux y aller ? ». Considérant sa fille d’un sourire entendu, il lui fit signe d’aller se préparer. Elle embrassa Belle sur la joue, ainsi que la petite Elly avant de venir faire un câlin à son père. Le père du Hawkins avait bien du mal à jouer son rôle mais depuis la mort d’Isobel, il se faisait violence envers sa petite fille. C’était toujours cela de gagner pour elle, et tant mieux. « Enfin, voilà la journée de famille chez les Hawkins. ». Une parole nonchalante qui très franchement ne montrait aucune conviction, cependant la présence de Belle et Elly ne le déprimait pas bien au contraire.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: white knuckle ride ♦ (r.)   

Revenir en haut Aller en bas
 

white knuckle ride ♦ (r.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KOYD :: appartements :: Etage 3 :: appartement de Belle et Heathcliff-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit